Témoignages

Conseil conjugal et familial

On a demandé l’aide d’un conseiller conjugal de la Maison des Familles, à l’arrivée de notre premier enfant. Ce changement de statut, de couple à parents, nous a vraiment perturbés, nous n’arrivions plus à communiquer. La personne qui nous a reçus nous a beaucoup écoutés. Avec ses questions, elle nous a permis d’avancer, de renouer le dialogue et de retrouver de la complicité. Pour la première fois, nous avons pu goûter le bonheur à 3, sans perdre de vue notre couple.

Chanda et Arnaud

Cet accompagnement nous a aidés à trouver des clés pour apprendre à gérer les conflits au sein de notre couple, alors qu’auparavant, la moindre étincelle mettait le feu aux poudres. Cela nous a permis de mieux nous comprendre et à mieux nous accepter dans nos différences.

Audrey et Sébastien

Nous n’arrivions plus à nous parler sans heurts. Je ne voyais plus d’issue pour notre relation. Le conseil conjugal nous a permis de rétablir le dialogue et de retrouver le chemin d’une communication plus apaisée. J’ai repris espoir pour notre couple.

François

Ici, nous avons été, accueillis, écoutés et accompagnés avec beaucoup de bienveillance et sans jugement. Grâce à l’aide de la Maison des Familles, nous avons pu relire notre parcours avec un autre regard et envisager à nouveau l’avenir à deux avec confiance.

Claire et Denis

Médiation familiale

L’espace de la médiation m’a permis d’aborder avec mon ex-femme des sujets sensibles, dont on aurait pas pu parler sans la présence d’un tiers. On était au moins d’accord sur un point : on ne voulait pas que notre fille soit l’otage de nos disputes. Grâce à la médiation, nous avons pu trouver un terrain d’entente sur des questions essentielles liées à son éducation.

Frédéric

La médiation nous a permis d’avancer. Avant de demander l’accompagnement de la Maison des Familles, la communication avec mon ex-mari était impossible. Au début, on se disait à peine bonjour, mais à force de se rencontrer, la douleur de notre séparation a fini par se calmer. Tout n’est pas réglé, mais au moins, on arrive à se parler et à agir dans l’intérêt de notre fille.

Léa

J’ai proposé à ma fille une médiation car nous ne nous voyions plus depuis 2 ans et j’en souffrais beaucoup. Elle a accepté et au cours de la médiation, j’ai réalisé qu’elle aussi vivait mal cette situation. Au fil des entretiens, nous avons pu comprendre ce qui était si difficile à vivre pour chacune. Ce n’était pas une démarche facile et en même temps, cela nous a permis de renouer peu à peu.

Suzanne

Nous sommes venus en médiation suite à notre séparation parce que nous n’arrivions plus à nous parler. En présence d’une personne extérieure, je suis parvenue à dire ma colère, mes peurs. Et j’ai entendu son vécu, je n’imaginais pas qu’elle pouvait, elle aussi, être aussi malheureuse. Nous avons progressivement réussi à avancer pour décider ensemble d’une organisation concernant nos deux enfants et réfléchir à notre communication en tant que parents.

Jérôme