LES LANGAGES DE L'AMOUR ou Comment MIEUX exprimer son amour ?

Chacun a besoin de se sentir aimé

Par Fabienne Moreau, conseillère conjugale à la Maison des Familles de Lyon
Publié le 24 juin 2019

Dans la vie de couple la question « m'aimes-tu vraiment ? » n’est jamais très loin…

Ce besoin d’amour est profondément inscrit dans notre nature humaine.
Le Docteur Ross Campbell, psychiatre américain, parle de « réservoir émotionnel ». Celui-ci est rempli ou vide selon que nos besoins affectifs sont satisfaits ou pas.

Ce besoin de se sentir aimé est à la fois partagé par tous, et pour autant va s’exprimer par des mots extrêmement précis et spécifiques à chaque personne :
« besoin d’être compris, soutenu, pris en compte, accueilli, besoin d’exister, d’avoir sa place… Etc. »

 

La question est alors :

Comment puis-je remplir le « Réservoir d’amour » de mon conjoint ?  (et réciproquement)

 

À ce stade, existe bien souvent un malentendu au sein du couple, qui produit bien des mésententes : « J'aime l'autre, sans qu'il le ressente » ou bien « Je ne me sens pas aimé, alors que l'autre m'aime ».

 

Le témoignage  de Sébastien et Nathalie l’illustre. Nathalie prépare le dîner avec soin. Elle espère ainsi favoriser un moment d’échanges et avoir l’attention de son conjoint. A son retour du travail, Sébastien a pris l’habitude d’avaler à la hâte son repas. Il ne semble pas vraiment avoir besoin d’échanges et a bien souvent son téléphone en main pour répondre aux messages urgents et utilitaires pour la vie familiale. Devant cette scène répétitive, Nathalie exprime des reproches et une frustration s’installe pas à pas.  

 

En décodant ce témoignage, on constate que les modalités d’expression de l’amour de l’un et de l’autre sont différentes. Nathalie exprime son amour en mettant en place des moments de qualité, quand Sébastien, lui, s’exprime à travers des services rendus à sa famille.

Ainsi, chacun de nous a développé un mode d’expression privilégié. Gary Chapman – Conseiller conjugal et pasteur américain – distingue 5 langages de l’amour différents : les paroles valorisantes, les services rendus, les moments de qualité, les cadeaux, les contacts physiques.

Nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes attentions, au même langage affectif.

 

Découvrir ce qui touche vraiment son partenaire

Alors, sortons du malentendu en allant découvrir ce qui touche vraiment l’autre. Ne prenons pas pour acquis, que le langage avec lequel j’ai grandi est forcément celui de mon partenaire.

C’est un vrai défi d’aller décoder, puis d’apprendre le langage affectif de notre conjoint !

 

Sébastien et Nathalie n’ont pas baissé les bras devant ces différends. Ils ont cherché de l’aide et Sébastien témoigne : « L’accumulation de déceptions et d’incompréhensions nous a conduit à décider d’agir autrement. Pour ma part, j’ai découvert le langage qui permet à Nathalie de se sentir aimée : les moments de qualité. J’ai décidé d’y répondre en essayant d’être vraiment disponible pour échanger avec elle au moment du dîner et de remettre à plus tard les questions d’intendance familiale. Je lui propose régulièrement de se retrouver en dehors de chez nous, pour développer ces moments si précieux pour nous maintenant »

 

Il s’agit bien de rendre l’amour INTENTIONNEL, c’est-à-dire d’avoir l’INTENTION d’aimer.

L’amour se sert de notre raison et de notre volonté.

DECIDER de parler le langage affectif privilégié de l’autre, c’est remplir son réservoir émotionnel.

Et lorsque l’un et l’autre se sentent aimés, la relation de couple se voit renouvelée dans un élan d’aimer encore et encore...

 

Fabienne Moreau, Conseillère conjugale

Retour