Le Labo des enfants : un espace pour accueillir la parole des enfants de parents séparés

Les séparations sont difficiles à vivre pour les parents et pour les enfants

Par Frédérique Fuentes, animatrice du Labo des Enfants à la Maison des Familles de Lyon et médiatrice familiale
Publié le 23 septembre 201

Après une séparation ou un divorce, il n’est pas rare que les enfants soient confrontés à des émotions intenses (colère, tristesse, culpabilité, incompréhension). Les séparations sont difficiles à traverser pour les parents et pour les enfants. Les parents ne sont pas toujours en capacité d’écouter leurs enfants face à cette séparation.

Verbaliser est le premier pas pour gérer l’émotion. Difficile pour un enfant de dire ce qu’il ressent à ses parents. Difficile de comprendre ce qu’il ressent. Difficile de partager sur ses émotions. Et pourtant…

 

« Chers parents, Merci d’être là ce soir. On a envie de vous dire … Heureusement que vous vous êtes séparés car ça allait devenir impossible(…) On aimerait que maman vive sans son nouveau compagnon(…) C’est difficile de choisir entre les deux parents (…) On vous aime autant tous les deux : Ce sont les mots qui se trouvent dans la lettre des enfants lors de la dernière séance du Labo des enfants.

Tous concentrés, appliqués, concernés, les enfants du Labo, choisissent leurs mots, s’écoutent, échangent et rassemblent tout ce qu’ils ont travaillé et exprimé pendant les 3 séances précédentes.

« Chers enfants, On est heureux d’être avec vous ce soir(…) Nous aussi on vous aime(…)» sont les premiers mots écrits en réponse par les parents.

 

Pourquoi un groupe de parole ?

Les groupes de paroles pour enfants de parents séparés proposent un lieu neutre et confidentiel où les enfants peuvent exprimer les émotions liées à la séparation de leurs parents et partager leurs questions avec d’autres enfants dans la même situation.  L’appui et l’expérience du groupe sont très importants.

Les enfants que nous avons déjà reçus dans ces groupes sont surprenants. Souvent « à fleur de peau », ils prennent leur temps, s’observent, se découvrent, se font confiance, s’expriment et s’écoutent. Certains parents sont surpris. Je me souviens de ces parents qui nous avaient dit que leur fils ne s’exprimait jamais… il a été le plus bavard du groupe ! L’idée de ces groupes c’est ainsi de passer par des outils ludiques (théâtre, mimes, dessins, tableaux..) pour faciliter l’expression de chacun et préserver l’intimité et la sensibilité de chaque enfant.

Les groupes de paroles se structurent autour de 4 rencontres. La dernière rencontre se fait en présence des parents. Les enfants rédigent ensemble « une lettre » qui sera un lien, un point de départ pour dialoguer avec les parents.

Ces dernières séances sont très fortes en émotions : Celles des parents qui se retrouvent « ensemble » et qui doivent aussi entendre les mots des enfants. Celles des enfants qui sont très francs et qui se dévoilent parfois pour la première fois.

Nous sommes deux animatrices pour ces groupes de paroles : une psychologue, Bérénice Vissac (Maison des Familles) qui a cette écoute si particulière, bienveillante et professionnelle pour ces enfants parfois fragiles. Et en tant que médiatrice familiale, je soutiens et anime aussi ce groupe d’enfants, cœur de leur famille. Un cœur parfois déchiré et plein d’amour. Proposer aux enfants ce moment pour eux, c’est leur donner l’occasion de prendre et/ou reprendre leur place d’enfants.

Retour